Etudier et travailler dans le secteur de l'assurance avec un handicap ? C'est possible !

* 4,5% : Taux d’emploi de travailleurs handicapés dans la branche assurantielle - Source : L'Observatoire de l'Évolution des Métiers de l'Assurance (ROMA 2019).

Dispositifs et aménagements à l'Ecole

Comment les élèves en situations de handicap sont-ils accueillis au sein de l'Enass ?

Pour favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap, l'Enass (marque du Conservatoire national des arts et métiers) a déployé un dispositif interne en liaison avec la mission Handi'Cnam. Cette dernière a notamment pour mission d'accompagner les élèves en situation de handicap afin de faciliter leurs études, leurs examens et leur vie au quotidien dans l'établissement. Elle propose un large panel de services aux élèves allant du tutorat pédagogique, à l'aménagement des études, à la sensibilisation des enseignants :

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site d’Handi'cnam : https://handi.cnam.fr/

Dispositifs et aménagements au travail

Comment les collaborateurs en situations de handicap sont-ils accueillis au sein de leur lieu de travail ?

Différents dispositifs sont mis à disposition des collaborateurs qui ont déclaré leur handicap. Ainsi chacun peut conserver son activité professionnelle et obtenir des solutions adaptées et spécifiques afin de favoriser son insertion professionnelle.

Des aménagements de poste peuvent être nécessaires pour garantir et améliorer l’insertion professionnelle, pour gagner en confort de travail et productivité.

Ils sont préconisés par le médecin du travail, il peut s’agir d’installations comme par exemple :

  • Amplificateur, matériel téléphonique spécifique,
  • Écran informatique de grande taille télé-agrandisseur, clavier adapté, souris ergonomique,
  • Logiciel de grossissement de caractères, éclairage spécifique,
  • Abonnement à une plate-forme de LSF de retranscription instantanée,
  • Fauteuil adapté pour les personnes ayant un handicap moteur ou une pathologie dorsale,
  • Aménagements adaptés des véhicules concernant le personnel commercial (boîte automatique, siège adapté...),
  • Aménagements au domicile des télétravailleur.

Foire aux questions

Que disent les chiffres ?

Selon l'Agefiph, en 2018, on dénombrait 988 000 personnes handicapées en emploi. Ces personnes sont 2 fois plus touchées par le chômage que le reste de la population. Les raisons explicatives sont diverses mais le manque de formation y joue un grand rôle.

En effet, selon le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, les étudiants en situation de handicap représentent seulement 1,64% de la population étudiante globale. Bien que les effectifs aient été multipliés par 4,6 depuis 2005, cette proportion reste très faible.

Ces étudiants sont cependant très bien accompagnés ! Près de 80% d'entre-eux bénéficient d'un PAEH (PLAN D'ACCOMPAGNEMENT DE L'ÉTUDIANT HANDICAPÉ) qui permet de bénéficier des aménagements nécessaires au bon déroulement des études et de la vie étudiante. C'est pourquoi ce projet a pour but d'inciter à la formation ! Il ne faut plus hésiter.

Quelle est la législation en vigueur ?

En France, la législation en vigueur est très ramifiée en fonction du secteur dans lequel on se situe. Dans le domaine scolaire et universitaire, les personnes en situation de handicap ont un droit d'accès à une formation supérieure. Cela a été affirmé par la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Si cela le nécessite et dans le cadre d’un projet personnalisé, la formation peut être aménagée (dispositif pédagogique adapté, aménagement des examens et concours…).

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site du gouvernement : https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid24670/etudiants-en-situation-de-handicap.html

Les entreprises d’assurance sont-elles prêtes à embaucher ?

Bien sûr. Les entreprises sont prêtes à embaucher en alternance dans un premier temps mais aussi en CDD ou en CDI une fois le diplôme obtenu. Les grandes entreprises d’assurance sont engagées de longue date sur le sujet du Handicap. Il y existe des dispositifs d’accompagnement exceptionnels. Mais, elles ont du mal à recruter des personnes en situation de handicap assez qualifiées. La solution ? La formation !

Qu’est-ce-que le droit à la compensation ?

La loi du 11 février 2005 a retenu une conception large du droit à compensation. Ainsi, toute personne handicapée, quel que soit l’âge, résidant de façon stable et régulière en France a droit à une prestation de compensation. Cette dernière vise à compenser les conséquences du handicap en mettant en place différentes aides ou dispositif adapté. Dans le secteur professionnel, cela peut être des aides techniques ou organisationnelles (tutorat, aménagements de poste, de véhicule, d’horaires…) Toute entreprise a l’obligation légale de mettre en place les mesures appropriées afin de répondre au principe d’équité.