Zoom sur l'assurance et les formations de l'Enass

"New York n’est pas la création des hommes, mais celle des assureurs. Sans les assurances, il n’y aurait pas de gratte-ciel, car aucun ouvrier n’accepterait de travailler à une pareille hauteur, en risquant de faire une chute mortelle et de laisser sa famille dans la misère.[…] Sans les assureurs, personne ne circulerait en voiture à travers les rues. Un bon chauffeur est conscient de ce qu’il court à chaque instant le risque de renverser le piéton." Henri Ford

"New York n’est pas la création des hommes, mais celle des assureurs. Sans les assurances, il n’y aurait pas de gratte-ciel, car aucun ouvrier n’accepterait de travailler à une pareille hauteur, en risquant de faire une chute mortelle et de laisser sa famille dans la misère.[…] Sans les assureurs, personne ne circulerait en voiture à travers les rues. Un bon chauffeur est conscient de ce qu’il court à chaque instant le risque de renverser le piéton."

Henri Ford

Cet éloge de l’assurance formulée par un célèbre industriel du XXème siècle est toujours d’actualité. Pour autant, l’assurance ne bénéficie pas aujourd’hui de l’image qu’elle mérite.

Pourtant, l’assurance possède une forte dimension sociale en protégeant des individus. La protection peut revêtir différentes formes : Protection matérielle (multi-risques habitation), protection de la santé (prévoyance), protection financière (perte d’exploitation), protection en cas de décès (assurance-vie).

L’assureur fait la promesse à l’assuré de l’accompagner dans le futur à travers un contrat, mais aucune des deux parties ne souhaite que la prestation prévue ne se réalise. En effet, cela signifierait la réalisation d’un sinistre pour l’assuré et l’indemnisation par l’assureur.

L'assurance

L’assurance est donc, à la fois une relation de confiance et un produit formalisé par un contrat, un produit très réglementé dont la matière première est le risque. L’assureur conseille et porte le risque pour l’assuré en échange d’une prime versée régulièrement (que l’assureur peut investir).

Dès lors une variété insoupçonnée de métiers permet au secteur de l’assurance de fonctionner.

Le produit d’assurance

L’entreprise d’assurance

  • Comme tout produit, il doit être conçu. Les actuaires, statisticiens du risques sont chargés de la conception technique ;
  • Comme tout produit, il doit être commercialisé. L’assurance a besoin du marketing ;
  • Comme tout produit, il doit être distribué. L’assurance a besoin de commerciaux, de souscripteurs et de conseillers ;
  • Comme tout produit, il bénéficie d’un service après-vente. L’assurance a besoin de gestionnaires de contrats et de prestations.
  • L’entreprise d’assurance doit administrer son personnel. Elle a besoin de services ressources humaines et de supports administratifs ;
  • L’entreprise doit optimiser son organisation. Elle doit être habilement gouvernée et les risques maîtrisés ;
  • L’entreprise manipule des données personnelles. Elle doit pouvoir compter sur des systèmes d’information performants.

Enfin, l’assurance possède une dimension financière puisque les primes d’assurance sont placées en attendant d’indemniser les assurés. Elle a donc besoin de gestionnaires d’actifs.

L'Enass, la grande école d'assurance

L’Enass, grande école de l’assurance, propose des formations en alternance de niveau licence et master qui permettent d’accéder à TOUS ces métiers. Les cursus proposés sont à la fois polyvalents et techniques pour développer une culture générale assurantielle et devenir expert dans sa spécialité pratiquée en entreprise.

La licence de l'Enass

Le master de l'Enass

La licence professionnelle​ « Conseiller souscripteur gestionnaire ​en assurance »​, proposée en alternance et en formation continue, est classée n° 1 des licences d’assurance de France*. A la fin de l’année scolaire l’élève obtiendra un diplôme national (bac +3) reconnu par le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation​ et inscrit au RNCP​.

*Classement Eduniversal

Perspectives professionnelles

Quelques exemples de débouchés possibles :

  • Souscripteur de risques particuliers et / ou d'entreprise
  • Gestionnaire d'indemnisation
  • Gestionnaire de sinistres
  • Gestionnaire de contrats
  • Chargé de clientèle
  • Chargé d'études techniques assurances
  • Chargé de souscription
  • Chargé de production
  • Chef de projet
  • Manageur de proximité
  • Chargé d’indemnisation
  • Conseiller en assurances

Le master « Management de l’assurance » est accessible par concours ou entretien oral d’admission. Il est également classé n°1 des masters d’assurance de France* et son diplôme est visé par l’Etat​, reconnu par le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation​ et inscrit au schéma européen LMD​.

*Classement Eduniversal

Le master est disponible sous différents cycles (se déroulant tous en alternance 3 semaines par mois en entreprises et 1 par mois semaine à l’école) :

Perspectives professionnelles

Quelques exemples de débouchés possibles :

  • Consultant junior Risk management
  • Chargé de comptes IARD
  • Souscripteur
  • Conseiller spécialisé (courtage)
  • Business developer analyst
  • Gestionnaire sinistre
  • Consultant MOA
  • Assistant commercial